Header Graphic
Catholic World Art
Artist, Ira Thomas
Header Graphic
 
Our Lady of Sorrows
 
Solis et Veneris
 
image précédente                           image suivante
 
Les mots « solis et veneris » sont les termes latins pour « dimanche et vendredi. »
 
Le dimanche étant le jour où Jésus est ressuscité, c’est un jour de réjouissance. Et le vendredi étant le jour où il est mort, c’est un jour de mortification. Pour ces raisons, on festoie le dimanche et on jeûne le vendredi.
 
Mais nous devons à la fois festoyer et jeûner avec modération et une intention droite. Notre festin ne doit jamais conduire ni à la gloutonnerie, ni à l’ivresse, ni à la débauche alors qu’il ne faut jeûner ni pour l'effet, ni pour faire preuve de rester si admirablement fidèle à nos principes.
 
Quand nous jeûnons, c’est pour l’amour de Jésus que nous renonçons secrètement à quelque chose qui nous plaît normalement tout en nous identifiant aux pauvres qui sont moins bien nantis.
 
 
L’Église exige encore que nous nous abstenions de viande le vendredi mais, si nous le souhaitons, elle permet que nous substituions ce sacrifice à un autre. Les vendredis du carême, nous devons nous abstenir de viande indépendamment des autres sacrifices. L’essentiel est de pratiquer la mort à soi-même le jour de la semaine où Jésus est mort pour nous.
 

©  2002-2021 – Ira Thomas
Traduit par Melissa Abraham